fbpx

Domotique : le futur dans votre salon ?

Nos aînés en ont rêvé, ils l’ont pensée, imaginée, leur maison du futur nous est aujourd’hui accessible grâce à la domotique. Mais la domotique, c’est quoi au juste ? Que nous apporte-t-elle en termes d’économies, d’assistance à la personne, de sécurité de l’habitat ? Y’a-t-il un risque à équiper son habitation ou salon d’un système domotique ? 

On vous explique tout ici.

Qu’est-ce que la domotique ?

La domotique représente l’ensemble des systèmes et appareils utiles à l’automatisation de la maison. Elle permet de sécuriser le logement mais aussi de gagner en confort et surtout de réaliser des économies en optimisant sa consommation d’énergie.

Longtemps considérés comme des gadgets onéreux, les dispositifs domotiques se sont largement démocratisés, si bien qu’en 2019, on comptait plus de 22 millions d’objets connectés dans le monde. On doit d’ailleurs cet essor aux assistants vocaux de type Siri ou Google Assistant, qui ont permis de centraliser le contrôle de tous les appareils connectés d’une maison en un seul point.

Aujourd’hui les objets Smart Home sont très variés : du téléviseur du salon, aux électroménagers de la cuisine, en passant par les miroirs de salle de bain ou encore le dispositif de filtration de la piscine. Tout devient domotisable.

La domotique pour être écono-écolo jusque dans son salon

La smart home du futur se veut économe et écologique. Elle tend à s’harmoniser avec la nature et vise l’équilibre entre nouvelles technologies, confort de vie et adaptation aux contraintes environnementales.

Les économies d’énergie sont d’ailleurs l’atout majeur des dispositifs domotiques.

L’exemple le plus parlant est celui du chauffage, l’un des postes les plus énergivores du foyer. Grâce à la domotique, à la programmation et à la création de divers scénarios, il est possible d’optimiser le fonctionnement des radiateurs : l’arrêter lorsqu’une fenêtre est ouverte pour éviter le gaspillage ou réduire le temps de chauffe si vous êtes absent ou si le soleil se charge de réchauffer votre salon par exemple.

En vous servant des rayons du soleil pour chauffer votre habitation, ou de toute autre ressource naturelle disponible, vous réduisez votre consommation énergétique. Il en va de même pour les éclairages connectés, qui s’adaptent à la luminosité ambiante.

La domotique au service de l’autonomie

Les personnes âgées ou porteuses d’un handicap sont déjà familières avec certaines fonctionnalités domotiques qui leur permettent de vivre de façon plus autonome : médaillon connecté pour avertir en cas de chute, automatisation des volets roulants, accès aux luminaires via un smartphone ou commande vocale, etc.

D’ici quelques années, certaines personnes en perte d’autonomie retrouveront leur indépendance grâce aux fauteuils roulants intelligents. Ces équipements encore difficilement accessibles, sont capables d’émettre des rapports médicaux ou encore de proposer des trajets adaptés tenant compte de l’accessibilité des infrastructures.

La domotique pour sécuriser sa maison

Les dispositifs de sécurité domotiques sont également très convoités : caméra de vidéosurveillance, serrures connectées, détecteurs de mouvement intelligents, détecteurs de fumée, interphones et babyphones, … La liste est longue et les options tout aussi variées.

Couplés à votre solution domotique et connectés à d’autres appareils, ces équipements de sécurité peuvent déclencher des actions complémentaires, comme l’allumage automatique des lumières pour simuler votre présence.

Les systèmes domotiques facilement piratables : info ou intox ?

Il est vrai que les tous premiers produits domotiques ont souffert d’une certaine vulnérabilité face aux cyberattaques. Les industriels misaient davantage sur l’ergonomie du produit et ses fonctionnalités que sur la sécurisation des données et de l’interface. Il était donc très facile pour une personne malveillante d’exploiter les failles de sécurité d’un appareil connecté en neutralisant à distance les systèmes de sécurité, en prenant le contrôle des objets connectés, ou encore en utilisant les données informatiques et personnelles des usagers.

Ces risques existent. Cependant, depuis 2019, tous les produits domotiques doivent disposer d’une certification officielle imposée par l’EU Cybersecurity Act. Les fabricants sont également plus vigilants et investissent beaucoup dans la recherche et le développement de la sécurité informatique pour garantir votre sécurité et celle de vos biens.

Avoir des objets connectés chez soi ouvre forcément une porte numérique sur vos données. Prenez le temps de vous renseigner avant d’acheter vos équipements domotiques et assurez-vous qu’ils soient sécurisés et dignes de confiance. Et pour avoir le futur dans votre salon et profiter pleinement des avantages de la domotique en toute sérénité, pensez à vous prémunir et à augmenter la sécurité de vos appareils grâce à des petits gestes simples comme activer le cryptage de vos données (souvent désactivé par défaut), bien choisir vos mots de passe, effectuer régulièrement les mises à jour proposées, etc.

Votre panier